Technologie de galvanisation

Pendant l‘été 2011, nous avons ouvert un nouveau chapitre avec la mise en service du nouvel atelier de galvanisation.

Notre nouveau bâtiment allie une architecture industrielle élégante à une technique de pointe. L‘environnement et le personnel bénéficient d‘une usine non polluante et des conditions de travail exemplaires qui font oublier les préjugés habituels sur les ateliers de galvanisation. Derrière la belle façade se déroulent des processus automatisés visant un niveau maximum de rendement et de qualité.

Chaque caillebotis traverse un cycle de galvanisation individuel et peut être suivi de la suspension sur la traverse jusqu‘au décrochage sur les postes de relevage et de descente. Il n‘y a donc aucun risque que des caillebotis « se perdent » dans le processus de galvanisation. Le prétraitement chimique, une opération délicate du point de vue environnemental, se déroule dans une zone hermétiquement fermée depuis laquelle une installation d‘aspiration transfère les émissions produites à un système de filtrage de manière à éviter toute pollution de l‘environnement.

Un sécheur très performant nous permet d‘obtenir des surfaces parfaitement propres et préchauffées avant la galvanisation. Ceci a un impact très positif sur la consommation de zinc ainsi que la qualité de surface. Le zinc est une matière première précieuse qu‘il faut manipuler avec soin.